Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2009

40. VIVE L'AMOUR, VIVE LA VIE, VIVE LA COMPAGNIE

La marginalité n’existe plus, il n’y a plus de « marginaux », de nos jours, mais de vagues ratés, des déchets aux visages trop familiers, inutiles, sans intérêt et sans valeur aucune. Le vingtième siècle a été celui des avant-gardes artistiques, et ça aussi c’est une chose du passé. L’immense, l’obscène, l’inconcevable richesse des nouveaux riches sans frontières, des riches à milliards, voilà le nouvel underground, le seul digne de ce nom. Les véritables marginaux, aujourd’hui, ce sont les politiciens et les joueurs de base-ball professionnels. Toute forme d’espace oppositionnel a été confisquée et détruite par l’omniprésence et l’omnipotence des images médiatisées, par l’invasion concertée, militaire, généralisée, planétaire, du Cliché. Les médias nous ont tout volé, Internet Inc. est déjà en train de saloper le reste et moi-même, je l’avoue candidement, je ne me sens pas très bien.

Les commentaires sont fermés.